Articles

L’hypnose et le pouvoir de soi

L’hypnose a parfois, malheureusement, mauvaise presse. 

L’hypnose profonde met en relief le pouvoir de l’inconscient.

Lorsqu’il s’agit de spectacles, cette puissance est mise en lumière par l’hypnotiseur. 

En effet, celui-ci connaît les modalités qui permettent d’entrer en communication avec l’inconscient et il utilise son plein potentiel. 

En hypnothérapie, l’objectif est de redonner les pleins pouvoirs au sujet qui fait la demande d’utiliser l’inconscient grâce à l’hypnose à des fins thérapeutiques. 

Le travail en consultation consiste à faire émerger les demandes conscientes qui perturbent l’individu.

Dans un second temps, l’hypnothérapeute se met en contact avec l’inconscient pour l’informer de la demande consciente. 

Il s’avère que parfois, l’inconscient, le corps, les parties concernées ne sont pas au courant que cela pose problème et représente une grande avancée pour le sujet dans son quotidien. 

L’objectif est de permettre à l’inconscient de mettre en place un nouvel itinéraire, un nouveau mouvement réflexif. 

C’est grâce à sa bibliothèque d’expériences passées dont il a la maitrise du stockage dans des phénomènes d’amnésies, dans le stockage des données personnelles au sein de la mémoire de travail, sémantique, perceptive ou bien encore par exemple dans la mémoire procédurale. Cette fonction permet d’intégrer, de conserver, restituer des informations pour interagir avec notre environnement entre autre. 

L’idée, également, est de favoriser les capacités créatives inhérentes du sujet dans ce processus. 

L’hypnothérapeute propose des suggestions. Celles-ci sont intégrées, traitées puis retranscrites par l’inconscient selon ses propres lectures. 

On parle de carte du monde du sujet. 

Lorsque l’inconscient propose de nouvelles solutions, l’inconscient transmet, dans le corps, les sensations, les émotions et les pensées. 
Consciemment, le sujet apprécie la qualité de la réponse perceptive.

A ce moment, le conscient et l’inconscient s’accordent et réajustent si besoin.

L’hypnothérapeute facilite la stabilité de la transe hypnotique pour que l’inconscient puisse naviguer et s’exprimer avec le plus d’aisance possible. 

Le sujet reprend du pouvoir sur lui-même. 
Il ressort de consultation en accord profond avec soi et prend conscience de ses possibilités nouvelles. 

Telles des gouttes d’eau qui remontent à la surface, l’inconscient délivre les avancées nouvelles, les liens anciens déboutés car désuets et offre des nouveaux modes de fonctionnements. 

En mettant en travail les zones d’ombre qui nous habitent, nous permettons la mise en lumière de celles-ci et de la même favorise l’épanouissement personnel.

L’hypnose permet sa propre reconnexion à soi, 

Il redonne son propre pouvoir et son propre contrôle par soi-même. 

Aurore Marchetti, 

http://www.hypnose-r-eveilcorporel.com

le 25/03/2022